Incendie d’un orphelinat en Haïti: 13 enfants morts, selon les agents de santé | Nouvelles

Un incendie a ravagé un foyer pour enfants haïtien géré par un groupe à but non lucratif basé aux États-Unis, tuant 13 enfants, ont annoncé vendredi des professionnels de la santé.

Rose-Marie Louis, une éducatrice à la maison, a déclaré à l’agence de presse Associated Press qu’elle avait vu 13 corps d’enfants exécutés à l’orphelinat de l’église de la compréhension biblique dans la région de Kenscoff en dehors de Port-au-Prince, la capitale haïtienne .

Marie-Sonia Chery, infirmière au Baptist Mission Hospital à proximité, a confirmé la mort de 13 garçons et filles.

Plus:

Louis, qui travaillait à la maison, a déclaré que l’incendie a commencé vers 21 heures jeudi (02h00 GMT vendredi) et que les pompiers ont mis environ 1,5 heure pour arriver. L’orphelinat avait utilisé des bougies pour la lumière en raison de problèmes avec son générateur et son onduleur, a-t-elle déclaré.

Environ la moitié des personnes décédées étaient des bébés ou des tout-petits et les autres avaient environ 10 ou 11 ans, a déclaré Louis.

Catiana Joseph, médecin à l’hôpital baptiste, a donné un autre récit, affirmant que les victimes avaient entre trois et 18 ans. Il n’y a pas eu d’explication immédiate de cet écart.

Incendie d'un orphelinat en Haïti

Des personnes se tenant à l’extérieur de l’orphelinat de l’église de la Bible Comprendre où un incendie s’est déclaré, tuant 13 enfants [Dieu Nalio Chery/AP Photo]

Les secouristes sont arrivés sur les lieux à moto et n’avaient pas d’oxygène en bouteille ni les ambulances nécessaires pour transporter les enfants à l’hôpital, a déclaré Jean-François Robenty, un responsable de la protection civile.

“Ils auraient pu être sauvés”, a-t-il dit. “Nous n’avions pas l’équipement pour leur sauver la vie.”

Robenty a déclaré que les responsables pensaient que d’autres corps d’enfants étaient restés à l’intérieur et que les secouristes tentaient de les retirer vendredi.

Les travailleurs de l’orphelinat sur les lieux ont déclaré qu’ils pensaient que deux corps étaient toujours à l’intérieur.

L’Associated Press a rendu compte d’une série de problèmes de longue date dans deux foyers pour enfants gérés par l’Église de la compréhension de la Bible.

L’Église de la compréhension de la Bible a perdu l’accréditation de ses maisons après une série d’inspections débutant en novembre 2012. Les inspecteurs haïtiens ont reproché au groupe la surpopulation, les conditions insalubres et le manque de personnel adéquatement formé.

Les membres du groupe religieux vendaient des antiquités coûteuses dans des magasins haut de gamme à New York et Los Angeles et utilisaient une partie des bénéfices pour financer les maisons.

Incendie d'orphelinat

Des employés de l’orphelinat de l’église de la Bible Comprendre pleurant devant le foyer des enfants, le matin après qu’un incendie mortel s’est déclaré dans l’établissement de Kenscoff, à la périphérie de Port-au-Prince, tuant 13 enfants [Dieu Nalio Chery/AP Photo]

L’Associated Press a effectué une visite inopinée dans les deux foyers du groupe, détenant un total de 120 enfants, en 2013 et a trouvé des lits superposés avec des matelas délavés et usés entassés dans des pièces sales. De l’air aigre flottait dans les salles de bain et les cages d’escalier. Les chambres étaient sombres et spartiates, manquant de confort ou de décoration.

L’Église de la compréhension de la Bible, basée à Scranton, en Pennsylvanie, exploite deux foyers pour près de 200 enfants en Haïti dans le cadre d’un “programme de formation chrétienne”, selon son plus récent dossier d’organisation à but non lucratif. Il opère dans le pays depuis 1977. Il identifie les foyers comme des orphelinats, mais il est courant en Haïti que les parents appauvris placent des enfants dans des centres de soins résidentiels, où ils reçoivent un hébergement et une éducation très variée depuis plusieurs années, mais ne sont pas techniquement orphelins.

“Nous accueillons des enfants qui sont dans des situations désespérées”, indique l’organisation dans son dossier fiscal pour 2017, l’année la plus récente disponible. “Beaucoup d’entre eux étaient très proches de la mort lorsque nous les avons accueillis.” L’organisme à but non lucratif a déclaré des revenus de 6,6 millions de dollars et des dépenses de 2,2 millions de dollars pour l’année.

Un membre de l’organisation qui s’est identifié uniquement comme «Jim» lors d’un appel téléphonique a renvoyé des questions sur l’incendie à leur avocat en Haïti, qu’il n’a pas identifié.