Catégories
Actualités quotidiennes

Jacinda Ardern réagit à la télévision en direct alors qu’un séisme de magnitude 5,8 frappe la Nouvelle-Zélande

WELLINGTON – Un tremblement de terre a frappé lundi matin près de la capitale de la Nouvelle-Zélande, secouant de nombreux habitants, dont le Premier ministre Jacinda Ardern, qui a poursuivi une interview télévisée en direct au Parlement.

Le tremblement de terre de magnitude 5,8 était d’une profondeur de 37 kilomètres (23 miles) et l’épicentre était à 30 kilomètres (18 miles) au nord-ouest de Levin, une ville de l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande près de la capitale Wellington, selon Geonet.

Geonet a d’abord classé le tremblement de terre de magnitude 5,9. Bien qu’aucun dommage n’ait été signalé, il a duré plus de 30 secondes et a provoqué la panique à Wellington avec plusieurs personnes dans les bureaux et les maisons se mettant sous leurs tables pour se couvrir.

Les tremblements ont commencé comme Ardern était à la télévision depuis le bâtiment du parlement, appelé la ruche.

«Un bougé décent ici… si vous voyez des choses bouger derrière moi. La ruche bouge un peu plus que la plupart des autres », a-t-elle plaisanté lors de l’émission AM Show sur Newshub.

Ardern a assuré l’hôte qu’elle était en sécurité et l’entretien a repris.

“Je ne suis sous aucune lumière suspendue et j’ai l’impression d’être dans un endroit structurellement solide”, a-t-elle ajouté.

Lorsqu’elle a été mise à jour plus tard lors du tremblement de terre, elle a déclaré que ce n’était “pas une secousse déraisonnable”.

Le Premier ministre australien Scott Morrison sur Twitter a adressé ses “meilleurs voeux” à Ardern et aux Néo-Zélandais voisins après avoir appris le tremblement de terre ce matin.

La Nouvelle-Zélande se trouve sur le «Ring of Fire» sismiquement actif, un arc de 40 000 kilomètres de volcans et de tranchées océaniques ceinturant une grande partie de l’océan Pacifique.

La ville de Christchurch se remet toujours d’un tremblement de terre de magnitude 6,3 en 2011 qui a tué 185 personnes.

En 2016, un tremblement de magnitude 7,8 a frappé la ville de Kaikoura, sur l’île du Sud, faisant deux morts et des milliards de dollars de dégâts, y compris à Wellington.

La secousse a été ressentie par environ 37 000 personnes sur l’application Geonet.

Les services d’urgence de la ville de Wellington ont déclaré qu’il n’y avait aucun rapport immédiat de dommages. Tous les trains à Wellington ont été suspendus tandis que les ingénieurs ont évalué l’impact, a déclaré le service Metlink de la ville sur Twitter.

Le tremblement de terre de lundi a été suivi de plusieurs répliques dans la région.