Le ministère de la santé publie une circulaire sur les médicaments

Médecine750

La photo a été utilisée à des fins d’illustration.

Iman Abdullah Al Ali, Journaliste

Le ministère de la Santé et de la Protection communautaire a autorisé les patients à qui on a prescrit des médicaments contrôlés à avoir les médicaments dans un seul emballage pendant trois mois.

Le ministère a indiqué dans une circulaire publiée que le patient peut envoyer une copie de son identité à l’établissement de santé, avec le médecin traitant, au moins deux jours avant la date de renouvellement des médicaments prescrits, pour enregistrer à l’avance la prescription sur la plateforme électronique . Le ministère a déclaré que les médicaments peuvent être reçus après avoir fourni une copie de l’identité du patient sans être présent.

La Dubai Health Authority a également publié une circulaire à l’intention de tous les professionnels et des établissements de santé privés agréés par l’autorité de l’émirat, concernant les instructions et les mesures de précaution pour lutter contre l’émergence de la couronne (COVID-19).

Le ministère a déclaré que les médicaments peuvent être reçus après avoir fourni une copie de l’identité du patient sans être présent en personne.

La Dubai Health Authority a publié une circulaire à l’intention de tous les professionnels et des établissements de santé privés, concernant les instructions et les mesures de précaution pour faire face à l’émergence de la couronne (COVID-19).

L’autorité a déclaré que les patients ne sont pas tenus de se rendre à la clinique ou à l’hôpital car ils sont autorisés à recevoir les médicaments par livraison à domicile ou par une autre personne en son nom.

La circulaire indiquait également la nécessité d’arrêter toutes les procédures cosmétiques dans les établissements de santé tels que l’épilation, le botox, le remplissage, le lifting, la greffe de cheveux, etc., en plus de tous les services de médecine alternative et complémentaire tels que «Ayurveda», homéopathie, physiothérapie, acupuncture, et les herbes et la médecine grecque.

Les instructions soulignent que l’accueil des patients dans les centres et cliniques dentaires est limité aux cas urgents.

Le ministère de l’Intérieur a déclaré mardi que le port de masques n’est une nécessité que pour les personnes souffrant de maladies chroniques et celles présentant des symptômes de la grippe plutôt que pour le reste d’autres segments de la société, selon les directives de l’Organisation mondiale de la santé.

Cela a été annoncé par le ministère à la suite de sa précédente circulaire sur le même sujet et en réponse aux questions du public sur les conditions de port du masque dans le cadre des mesures de précaution et de prévention prises pour freiner la propagation du COVID-19.