VoyageursMasque

La photo a été utilisée à des fins d’illustration.

Rapport Gulf Today

En raison de la récente augmentation des cas et des décès de coronavirus, l’Autorité de l’aviation civile du Pakistan (CAA) a défini de nouvelles procédures opérationnelles standard (SOP) pour les voyageurs internationaux.

La CAA a publié une liste mise à jour des pays pour les catégories A, B et C pour lesquels ces SOP seront valables jusqu’au 31 décembre, rapporte Dawn news.

Les tests RT-PCR des passagers des pays qui ont été classés dans la catégorie A ne sont pas requis.

Les pays sont l’Australie, la Chine, la Côte d’Ivoire, Cuba, Fidji, la Finlande, l’Islande, le Japon, le Kazakhstan, le Laos, le Malawi, les Maldives, la Namibie, la Nouvelle-Zélande, le Nigéria, le Rwanda, la Corée du Sud, l’Arabie saoudite, le Sénégal, le Sri Lanka et Vietnam.

Selon la CAA, les passagers des pays classés dans les catégories B et C seront tenus de fournir un test RT-PCR négatif, effectué 96 heures avant le vol, à défaut de quoi la compagnie aérienne se réserve le droit de refuser la délivrance de la carte d’embarquement.

Pour les passagers voyageant en provenance de pays de catégorie C, un test négatif est obligatoire avant de voyager au Pakistan tandis qu’un deuxième test sera effectué à l’arrivée.

Les passagers de moins de 12 ans, handicapés ou faisant partie d’une délégation internationale, ne seront tenus de soumettre un formulaire de déclaration de santé rempli qu’à l’aéroport pakistanais.

L’exploitation des aéronefs doit être soumise au respect total des instructions de la CAA concernant la désinfection des aéronefs, des passagers et des mesures de protection de l’équipage, tandis que les compagnies aériennes sont responsables du respect de ces instructions.

Il a également été rendu obligatoire pour les passagers de télécharger l’application Pass Track sur leur téléphone portable et de saisir leurs données personnelles avec une image de leur test RT-PCR.

Comme indiqué dans les directives, la direction des aéronefs est responsable de la tenue d’un inventaire des équipements de protection individuelle essentiels (EPI) comprenant des unités de protection, des gants, des masques faciaux, des lunettes, des masques N-95, etc., à l’intérieur avant le décollage.

Tous les passagers et membres d’équipage sont tenus de porter des masques faciaux pendant le vol.

Les passagers ont été invités à informer le personnel de cabine au cas où ils présenteraient des symptômes de la maladie.