Le patron de la F1, Chase Carey, espère que la campagne 2020 peut encore comporter jusqu’à 18 courses

Le patron de la Formule 1, Chase Carey, espère que la saison 2020 pourra encore comporter jusqu’à 18 courses, bien qu’il soit obligé d’annuler un autre grand prix.

Lundi, le Grand Prix d’Azerbaïdjan, qui devait avoir lieu le 7 juin, est devenu le huitième événement à être retiré du calendrier en raison de la pandémie de coronavirus.

La saison n’a pas encore commencé, les Grands Prix d’Australie et de Bahreïn n’ayant pas eu lieu ce mois-ci. Des courses au Vietnam, en Chine, aux Pays-Bas, en Espagne et à Monaco ont également été reportées ou annulées.

Cependant, dans un communiqué publié sur le site Internet de F1, le PDG Carey a écrit: «Alors qu’à l’heure actuelle, personne ne peut être certain exactement quand la situation s’améliorera, elle s’améliorera et quand ce sera le cas, nous serons prêts à recommencer à courir.

«Nous sommes tous déterminés à offrir à nos fans une saison de championnat 2020.

“Nous reconnaissons qu’il existe un potentiel important de reports supplémentaires dans les événements actuellement prévus, néanmoins nous et nos partenaires prévoyons pleinement que la saison commencera à un moment donné cet été, avec un calendrier révisé de 15 à 18 courses.”

Le champion du monde Lewis Hamilton n'a pas encore couru cette saison

Le champion du monde Lewis Hamilton n’a pas encore couru cette saison (David Davies / PA)[/caption]

À l’exception de l’Australie et de Monaco, les organisateurs espèrent trouver de nouvelles dates pour toutes les courses lorsque cela sera possible.

Afin de créer de la place, la pause estivale prévue a été avancée au printemps, mais Carey admet que la course pourrait se poursuivre en décembre.

Il a ajouté: «Comme annoncé précédemment, nous utiliserons la pause estivale avancée en mars / avril pour courir pendant la période de pause estivale normale, et nous prévoyons que la date de fin de saison se prolongera au-delà de notre date de fin initiale du 27-29 novembre, avec le la séquence et le calendrier réels des courses diffèrent considérablement de notre calendrier 2020 d’origine. »

Les organisateurs du Grand Prix d’Azerbaïdjan, qui devait se dérouler dans les rues de la capitale Bakou, ont estimé qu’ils n’avaient d’autre alternative que de reporter.

Un communiqué se lit comme suit: «Le circuit de la ville de Bakou a pris aujourd’hui la décision de reporter le Grand Prix d’Azerbaïdjan de Formule 1 2020 qui doit avoir lieu le 7 juin.

«Cela résulte directement de la pandémie mondiale en cours de Covid-19 et est entièrement basé sur les conseils d’experts qui nous ont été fournis par les autorités compétentes.

«La préoccupation première de BCC a toujours été la santé et le bien-être du peuple azerbaïdjanais ainsi que de tous les fans de F1 en visite, du personnel et des participants au championnat.»

Valtteri Bottas a remporté le Grand Prix d’Azerbaïdjan l’an dernier (Martin Rickett / PA)

Le plus tôt peut commencer la campagne de F1 avec le Grand Prix du Canada sur le circuit Gilles-Villeneuve de Montréal le 14 juin – mais cela est également incertain.

“BCC partage la déception de ses fans de ne pas avoir pu vivre le summum de la course automobile dans les rues de Bakou en juin”, a poursuivi le communiqué de la BCC.

“À cette fin, nous continuerons de travailler en étroite collaboration avec la Formule 1, la FIA (l’organe directeur du sport automobile) et le gouvernement de la République d’Azerbaïdjan pour surveiller la situation en vue d’annoncer une nouvelle date de course plus tard dans la saison 2020.”

Les chefs de Silverstone ont déclaré qu’ils fourniraient aux fans un remboursement complet si le Grand Prix britannique, prévu au 19 juillet, ne se déroulait pas.