Le «règne de la terreur» du représentant Ilhan Omar pour supprimer la vérité sur ses mariages

La représentante Ilhan Omar, dont les secrets de famille sont plus étroitement surveillés que les codes nucléaires du président, fera apparemment des efforts extraordinaires pour garder la vérité sur ses mariages de la presse nationale et de ses électeurs. Le courrier quotidien rapporte que quelqu’un s’est finalement manifesté pour confirmer ce que d’autres – y compris David Steinberg de PJ Media – rapportent depuis des années: Omar a épousé son frère afin de dénoncer les autorités d’immigration.

C’est compliqué, mais l’essentiel est que quelqu’un qui sait parle sur le disque.

Abdihakim Osman est la première personne à avoir déclaré publiquement comment Omar a dit qu’elle voulait obtenir les papiers de son frère afin qu’il puisse rester aux États-Unis, à un moment où elle était mariée à son premier mari, Ahmed Hirsi.

Mais presque personne ne réalisa que cela signifiait l’épouser.

“Personne ne savait qu’il y avait eu un mariage jusqu’à ce que les médias dévoilent le certificat de mariage des années plus tard”, a déclaré Osman, 40 ans, exclusivement à DailyMail.com.

Les révélations d’Osman ne manqueront pas de renouveler les appels à une enquête sur le représentant de première année du Minnesota qui a refusé à plusieurs reprises de répondre aux questions sur son mariage avec Elmi.

C’est très inhabituel. La communauté somalienne soudée du Minnesota est apparemment terrifiée de dire quoi que ce soit à qui que ce soit à propos des mariages. C’est parce qu’Omar a son propre exécuteur, qui a explicitement menacé Steinberg, où David a appelé le FBI. Un criminel condamné, Guhaad Hashi, aurait poursuivi quiconque aurait connaissance de la fraude perpétrée par Omar.

Son mariage avec son frère Elmi a été célébré, étrangement, par un ministre chrétien. Ils refusent de discuter de quoi que ce soit au sujet du mariage, donnant à certaines personnes l’idée qu’ils ont été achetés ou menacés. Selon les rumeurs, l’ex-mari d’Oirs, Hirsi, qu’elle a “remariée” en 2018, aurait reçu un règlement de taille pour lui garder la bouche fermée.

Aussi dans le Courrier quotidien pièce étaient des citations d’Abdi Nur – une source principale pour Ligne électrique et d’autres sur Omar.

Abdi a
une page Facebook largement suivie pour ses vidéos et commentaires. Il poste sous le nom de Xerta Shekh. Hier, Abdi a commenté le Daily Mail comme suit (traduit par le logiciel Facebook): «Les Somaliens du Minnesota ont très peur d’Ilhan Omar et de son équipe et ils ne peuvent pas parler et ils ne peuvent pas dire la vérité. Tous les Somaliens savent que son frère Ilhan a contracté un faux mariage devant la loi, mais je n’oublie pas la vérité. Personne n’a peur du Daily Mail et je leur ai tout dit. Dire est vrai… »La traduction est approximative, mais vous comprenez.

Abdi ajoute: «Je vais déclarer par parjure que je n’ai reçu aucun sou de personne pour discuter des problèmes d’Ilhan Omar. Ilhan Omar est un menteur pathologique qui a menti sur de nombreuses personnes lors de différentes élections. Ilhan a menti au peuple américain, en particulier au pauvre peuple somalien qui lui a fait confiance pour être son aide au Congrès. Elle a menti entre ses dents aux personnes âgées qui ont fait la queue pendant des heures pour voter pour leurs rêves qu’elles ont vu en elle…[T]son pays est le nôtre et nous aimons l’Amérique. C’est notre travail de le défendre et je ferai tout pour le protéger de quelqu’un qui méprise notre pays. Nous sommes unis dans toutes les religions et toutes les couleurs pour continuer à vivre ensemble… »

La représentante Omar s’est placée au premier plan dans la politique nationale de la nation. Elle a choisi de le faire librement. Pour elle, accepter – et attendre – toute sorte de «vie privée» est absurde. Cela est particulièrement vrai si l’on considère les actes répréhensibles potentiels dont elle est accusée. Ce ne sont pas des histoires sur son tabagisme ou même sur l’alcool au volant. Ce sont de graves violations de la loi que de nombreuses personnes dans sa propre communauté somalienne posent des questions.

Non, elle ne reviendra pas sur ses mariages. Mais elle peut certainement arrêter les menaces terroristes et les paiements en argent caché venant d’elle-même et de sa famille.

Après tout, ce n’est pas la Somalie.