Catégories
Actualités quotidiennes

Les citoyens de 54 pays autorisés à se rendre dans les pays de l’UE à partir de juillet

European-dilemma-main3-750

La photo a été utilisée à des fins d’illustration.

Rapport Gulf Today

L’Union européenne a permis aux citoyens de 54 pays du monde de bénéficier de la réouverture des frontières extérieures de l’Union, qui devrait avoir lieu début juillet, a rapporté le site Internet des visas Schengen.

Vendredi, les envoyés de l’Union européenne étaient sur le point de finaliser une liste de pays dont les citoyens seront autorisés à entrer à nouveau en Europe, mais n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur une liste commune des pays.

Les Américains sont exclus de la liste à court terme en raison du nombre de cas de coronavirus américain.

Les citoyens du Brésil, du Qatar, des États-Unis et de la Russie ne pourront entrer en Europe qu’à une date ultérieure lorsque la situation pandémique dans ces pays s’améliorera.

Selon le site Web des visas Schengen, les ressortissants des pays suivants sont répertoriés dans ce projet de liste:

1. Albanie

2. Algérie

3.Andorre

4. angola

5. Australie

6.Bahamas

7.Bhoutan

8. Bosnie-Herzégovine

9.Canada

10.Chine

11.Costa Rica

12.Cuba

13. République populaire démocratique de Corée

14.Dominica

15.Égypte

16.Éthiopie

17.Georgia

18. Guyane

19. Inde

20.Indonésie

21. Jamaïque

22.Japon

23.Kazakhstan

24.Kosovo

25.Liban

26. Maurice

27.Monaco

28.Mongolie

29.Monténégro

30.Maroc

31.Mozambique

32.Myanmar

33.Namibie

34.Nouvelle-Zélande

35.Nicaragua

36.Palau

37.Paraguay

38.Rwanda

39.Sainte Lucie

40.Serbie

41 Corée du Sud

42.Tadjikistan

43.Thaïlande

44.Tunisie

45.Turquie

46.Turkménistan

47.Ouganda

48.Ukraine

49.Uruguay

50 Ouzbékistan

51.Vatican City

52.Venezuela

53.Vietnam

54.Zambie

“L’Union européenne dispose d’un processus interne pour déterminer à partir de quels pays il serait sûr d’accepter des voyageurs”, a déclaré jeudi dernier le porte-parole de la Commission européenne, Eric Mamer, ajoutant que ses décisions étaient “basées sur des critères de santé”.

Le 11 juin, la Commission a présenté sa recommandation sur la réouverture des frontières intérieures de Schengen le 15 juin, afin que les Européens puissent voyager librement dans l’espace sans frontières, tout comme ils l’ont fait avant la pandémie.

Dans le même temps, la Commission a recommandé que les États membres commencent à autoriser les ressortissants de pays tiers à entrer dans l’UE à partir du 1er juillet, progressivement et partiellement, en fonction de la situation épidémiologique dans chaque pays tiers.