Quelques milliers de votes détermineront si le parti travailliste remportera une sixième victoire électorale successive dans l’ACT ou si les libéraux de Canberra terminent 19 ans dans le désert.

On s’attend à ce que plus de 70% des Canberrans aient voté tôt ou aient demandé un scrutin postal avant le scrutin de samedi.

Cela laisse environ 90 000 électeurs à 82 bureaux de vote le jour du scrutin.

Ce week-end marque 19 ans au pouvoir des travaillistes, avec trois dirigeants au cours de la période.

Mais le ministre en chef d’ACT, Andrew Barr – le deuxième plus ancien dirigeant politique du pays – a déclaré que le renouvellement ou la responsabilisation ne manquait pas malgré la longévité des travaillistes au pouvoir.

Huit des 12 membres travaillistes ont été élus lors du dernier scrutin en 2016 et un certain nombre de mesures ont été mises en place pour renforcer le contrôle, notamment une commission d’intégrité et des plafonds de dépenses électorales.

Les travaillistes ont gouverné en minorité avec les Verts pour tous les mandats sauf un, en 2004.

Les deux principaux partis ont fait campagne sur des plates-formes globalement similaires, promettant de meilleurs efforts dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’environnement et des transports.

Le nombre d’assemblées est actuellement de 12 travaillistes, 11 libéraux et deux verts dans les cinq électorats de cinq membres chacun.

Aux élections de 2016, les travaillistes ont reçu une coche plus de 38% du vote primaire, tandis que les libéraux ont obtenu un peu moins de 37% et les Verts 10,3%.

Alistair Coe, qui dirige les libéraux depuis peu après la défaite électorale de 2016, tente de ramener son parti de la nature sauvage pour devenir le quatrième ministre en chef libéral de l’ACT.

Coe a passé la semaine dernière à lancer une série de cascades pour les médias sociaux, notamment le port de gants de boxe, reflétant une tactique utilisée par le britannique Boris Johnson.

La performance des libéraux dépendra largement du succès des petits partis à tendance conservatrice.

Deux membres prennent leur retraite au scrutin: la vétéran libérale Vicki Dunne et les Verts Caroline Le Couteur.

Deux autres changements sont survenus depuis les élections de 2016: le libéral Steve Doszpot est décédé en 2017 et a été remplacé par Candice Burch, tandis que Meegan Fitzharris du Parti travailliste a démissionné en 2019, remplacé par Deepak-Raj Gupta.

Les électeurs de Ginninderra et de Murrumbidgee seront les plus surveillés.

Paul Osborne à Canberra