Catégories
Actualités quotidiennes

Les législateurs du Mississippi votent pour retirer l’emblème confédéré du drapeau de l’État, United States News & Top Stories

WASHINGTON (hooly-news.com) – Les législateurs du Mississippi ont voté pour retirer un symbole de la Confédération pro-esclavagiste du drapeau de l’État du Sud profond, le dernier symbole du racisme à tomber au milieu de l’indignation provoquée par l’assassinat par la police de George Floyd, un Noir, dans le Minnesota .

Les deux chambres de la législature ont voté ce week-end pour retirer le symbole et nommer un panel pour concevoir un nouveau drapeau, selon les médias. Le gouverneur républicain de l’État, Tate Reeves, a déclaré samedi 27 juin qu’il signerait le projet de loi si le parlement le votait.

“Nous sommes meilleurs aujourd’hui que nous ne l’étions hier”, a déclaré le président de la Chambre Philip Gunn, auteur du projet de loi adopté dimanche 28 juin, à l’organisation de presse à but non lucratif Mississippi Today.

“Aujourd’hui, l’avenir a pris racine dans le présent. Aujourd’hui, nous et le reste de la nation pouvons regarder notre État avec de nouveaux yeux, avec fierté et espoir.”

Au 19e siècle, les États du Sud, confrontés à la perspective de devoir renoncer à l’esclavage, forment la Confédération et se séparent des États-Unis, conduisant à la guerre civile de 1861-1865.

Des symboles de la rébellion ratée ont été érigés dans le Sud pendant les années de ségrégation raciale et de violence connues sous le nom de Jim Crow, et malgré des années de progrès et de droits civils pour les Noirs américains, de nombreux États ont résisté à leur suppression.

Mais après qu’une vidéo montrant un officier blanc appuyant fatalement son genou contre le cou de Floyd pendant près de neuf minutes a provoqué l’indignation qui a envoyé des dizaines de milliers d’Américains de toutes origines éthiques dans les rues pendant des semaines de protestations, des symboles confédérés sont descendus.

“L’argument sur le drapeau de 1894 est devenu aussi conflictuel que le drapeau lui-même et il est temps d’y mettre fin”, a indiqué Reeves samedi sur Facebook. “S’ils m’envoient une facture ce week-end, je la signerai.”

Mardi dernier (23 juin), Walmart a déclaré qu’il ne montrerait plus le drapeau dans ses magasins, conformément à sa décision de ne pas vendre de marchandises avec le drapeau confédéré dans les magasins et les sites en ligne.