L’Ontario affirme avoir prolongé la plupart de ses commandes de COVID-19 jusqu’à la mi-novembre pour «s’assurer que le gouvernement continue de disposer des outils nécessaires pour contenir la propagation du COVID-19».

Le gouvernement provincial a annoncé mardi qu’il prolongerait toutes les ordonnances en vertu de la Loi sur la réouverture de l’Ontario (ROA) jusqu’au 21 novembre, à quelques exceptions près.

«Avec la saison du rhume et de la grippe à nos portes et le nombre toujours élevé de cas de COVID-19 dans certaines régions de la province, il est essentiel que nous continuions de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et la sécurité des Ontariens», a déclaré la solliciteuse générale Sylvia Jones dans un communiqué de presse.

«Nous avons renouvelé la majorité des commandes pour nous assurer que nous avons les outils en place pour faire face à toute situation de santé publique urgente et pour soutenir la fourniture continue de services essentiels.»

Les ordonnances en vertu de la ROA donnent au gouvernement provincial le pouvoir de réglementer les rassemblements publics, la gestion des établissements de soins de santé pendant les éclosions et les fermetures d’entreprises, d’écoles ou de bureaux, etc.

Dans les quatre régions où les infections sont en hausse et qui sont au stade 2 modifié — Toronto, Ottawa, York et Peel — verront des changements apportés à l’ordonnance d’urgence pour permettre la reprise des cours de danse à condition qu’ils répondent à des critères précis.

«Les styles de danse tels que le ballet, le hip-hop et la salle de bal peuvent toujours être enseignés et pratiqués en toute sécurité lorsque certaines mesures de santé publique sont suivies comme d’autres activités autorisées, comme le cheerleading et la gymnastique. Les cours de danse qui ne répondent pas aux critères spécifiés (par exemple, un cours de Zumba) ne seraient pas autorisés », indique le communiqué.

Le gouvernement modifie également les règlements dans les régions des niveaux 2 et 3 pour permettre l’enseignement et l’instruction en personne aux services d’incendie, affirmant que ces formations sont «essentielles pour la sécurité publique et la sécurité du personnel des services d’incendie».

Les gymnases et autres centres de conditionnement physique des régions de l’étape 2 resteront fermés.

Les exceptions aux nouvelles commandes incluent ceux qui doivent faire face aux prix de l’électricité et accéder aux informations de santé personnelles électroniques:

  • Le prix de l’électricité pour les consommateurs du plan tarifaire réglementé n’a été prolongé que jusqu’au 31 octobre 2020. À compter du 1er novembre 2020, les clients avec heure d’utilisation auront la possibilité de choisir entre les tarifs d’électricité selon l’heure d’utilisation ou la tarification progressive.
  • L’accès aux renseignements personnels sur la santé au moyen du dossier de santé électronique expirera le 22 octobre 2020, car les modifications apportées à la Loi sur la protection des renseignements personnels sur la santé récemment entrées en vigueur rendent l’ordonnance inutile.

Mis en œuvre le 24 juillet, le ROA permet de modifier les commandes existantes liées au COVID-19, mais pas la création de nouvelles. Les commandes sous le ROA doivent être prolongées tous les 30 jours pour rester en vigueur.