Trudeau annonce que le gouvernement fédéral financera les tests, le traçage et le partage de données COVID-19

OTTAWA – Le gouvernement fédéral financera les efforts des provinces pour tester le COVID-19 auprès des gens, suivre les contacts des personnes dont le test est positif et aider différentes juridictions à partager les données, a annoncé vendredi le Premier ministre Justin Trudeau.

Les mesures sont essentielles parce que COVID-19 demeure une menace sérieuse pour la santé et que l’économie ne pourra pas se rétablir complètement tant que les Canadiens ne seront pas convaincus que le nouveau coronavirus sera contenu partout où il éclatera, a-t-il dit.

Les traceurs de contacts fédéraux aident les autorités de santé publique de l’Ontario et Trudeau s’est dit prêt à faire des milliers d’appels de plus par jour quand n’importe quelle province le demande.

Statistique Canada a également fourni 1 700 intervieweurs qui peuvent effectuer 20 000 appels par jour pour aider aux efforts de recherche des contacts, a déclaré Trudeau.

“Nous devons entrer en contact avec tous ceux qui ont pu être exposés au virus pour nous assurer qu’ils se mettent en quarantaine et se contrôlent pour détecter les symptômes ou se faire tester”, a déclaré Trudeau dans son briefing quotidien vendredi.

«Ces ressources fédérales sont disponibles pour aider les provinces et les territoires à faire face à toute augmentation ou arriéré ou difficulté à trouver des contacts.»

Mais pour ce faire, le Canada doit intensifier ses tests de dépistage du virus, a-t-il dit. Le Canada a nominalement la capacité de tester 60 000 personnes par jour pour le COVID-19, mais en moyenne seulement 28 000 personnes.

Le Premier ministre a déclaré que le gouvernement s’efforce toujours de savoir exactement de quelle aide les provinces ont le plus besoin.

La ministre de la Santé, Patty Hajdu, a déclaré vendredi que son ministère travaillait avec les provinces pour s’assurer qu’elles disposent du matériel nécessaire pour atteindre leurs objectifs de test, y compris des écouvillons, des réactifs et des personnes pour effectuer le travail.

«Nous nous considérons comme renforçant les capacités de toutes les provinces et de tous les territoires pour répondre à leurs besoins les plus complets», a-t-elle déclaré au comité des opérations gouvernementales de la Chambre des communes.

Chaque province a sa propre stratégie de dépistage et Ottawa doit adapter son soutien pour répondre à leurs besoins individuels, a-t-elle déclaré.

Les provinces doivent également améliorer la façon dont elles partagent l’information sur la propagation du virus, a déclaré Trudeau.

Les gouvernements fédéral et provinciaux sont critiqués depuis des décennies pour leurs systèmes de données archaïques qui rendent le partage d’informations difficile dans le meilleur des cas.

Bien que les provinces et les territoires se soient coordonnés avec l’Agence de la santé publique du Canada pour obtenir un accès plus rapide aux numéros de cas de COVID-19 pendant la pandémie, des données épidémiologiques détaillées font toujours défaut.

Par Laura Osman