Crime judiciaire

La photo a été utilisée à des fins d’illustration.

Aya Al-Deeb, Journaliste du personnel

Après son divorce, une femme a intenté une action en justice exigeant que le père de ses cinq enfants soit obligé de payer 720000 Dhs par an, au taux de 60000 par mois, à titre d’entretien pour les enfants, le loyer de la villa avec mobilier et le paiement de tous services tels que l’électricité, le gaz et Internet.

Elle a également demandé au père de payer le salaire de deux femmes de chambre et d’un chauffeur et de fournir une voiture moderne pour le transport.

Rabia Abdul Rahman, avocate devant le département du statut personnel du tribunal de première instance d’Abou Dhabi, a confirmé que le mari, après le divorce, s’était abstenu de dépenser pour ses enfants et avait également refusé de leur fournir un logement malgré sa situation financière.


LIRE LA SUITE

Le taux de mortalité du COVID-19 des EAU est l’un des plus bas au monde

Un arabe renvoyé devant le tribunal pénal de Dubaï pour escroquerie

VIDÉO: 29 personnes surpris en train de cracher, de jeter des déchets et de dormir dans des abribus à travers Dubaï

VIDÉO: Hrithik Roshan, le cœur de Bollywood, fait l’éloge de la vidéo virale d’un docteur


Elle a précisé que l’homme avait divorcé de son épouse volontairement et sans sa demande, confirmant son droit à l’allocation en plus de la période d’attente conformément à l’article 140 de la loi sur le statut personnel.

Le tribunal a demandé la décision d’obliger le mari à fournir un logement convenable et adéquat d’au moins six chambres, un hall, une chambre de bonne et une chambre de conducteur, et le meubler ou payer une allocation de logement de 200 000 Dhs par an et une allocation de mobilier de 100 Dhs. , 000.

L’épouse devrait également être rémunérée pour les frais de recrutement de deux femmes de chambre et d’un chauffeur et leurs salaires mensuels, avec un montant de 100 000 Dhs pour les frais de loisirs et 30 000 Dhs pour la période d’attente.

Le tribunal de première instance a jugé obligeant le père à verser à la mère une allocation globale pour la période d’attente et 20 000 Dhs pour les cinq enfants en détention. Il doit également verser à la mère un montant de 9 000 Dhs une fois tous les deux ans au lieu de faire venir une femme de chambre et de payer son salaire mensuel.

Il doit payer à la mère 5 000 Dhs par mois pour l’allocation de logement.